une question de timbre

Rédigé par qwrkup - - Aucun commentaire
Ieurg à tous,

Aujourd'hui on va partir en cueillette d'une petite métaphore sur la méthode scientifique.

L'idée m'est venue en lisant un article dans la rubrique faits divers de différents quotidiens*¹. Un petit britannique de 5 ans, se prénommant Oliver, souhaitait savoir combien il fallait de timbres pour envoyer une lettre sur Mars.

La Royal Mail s'est trouvée bien embêtée pour 2 raisons. La première c'est que Mars ne figure pas parmi les destinations où la Royal Mail envoie des plis. La seconde, c'est qu'il n'existe aucun tarif postal "intergalactique".

Ces derniers se sont tournés vers la NASA afin d'estimer le coût du trajet, pour ainsi répondre au petit Oliver que cela coûterait £11,602.25
Somme qu'ils ont ensuite convertie en nombre de timbres :
18.416 pour une lettre prioritaire;
ou 21.486 en éco.
http://www.royalmailgroup.com/oliver%E2%80%99s-challenge-royal-mail-out-world

Cette réponse est totalement fausse !


Quel est la bonne approche ? déformer la question de départ pour formuler une réponse coûte que coûte ? Ou bien expliquer pourquoi la question n'a pas de réponse ? (De telle sorte que l'enfant comprenne pourquoi et puisse ainsi reformuler sa question lui-même).

Je m'explique. Je ne doute pas un instant que le coût total permettant l'acheminement d'une lettre de 100g depuis le Royaume-Uni jusque sur Mars coûterait exactement 11.602£ et 25pence.
Et si on prend le timbre standard anglais des lettres prioritaires, cela représente un total de 18.416 timbres.
MAIS ce n'était pas la question !

La phrase donnant ce calcul a d'ailleurs été reprise telle quelle dans tous les quotidiens que j'ai vu traitant du sujet, et je félicite ces derniers pour leur si flagrante absence de travail journalistique :
"Sur la base de ces informations, Royal Mail procède à ses propres ajustements et « conclut que si vous voulez envoyer une lettre au tarif normal à quelqu’un vivant sur Mars, il vous en coûtera 11.602 livres et 25 pence (16.140 euros) », soit l’équivalent de 18.416 timbres."


Cette réponse est à côté de la plaque, et je vais me faire un plaisir de vous expliquer pourquoi !

Oliver, du haut de ses 5 ans, pose des questions d'enfant. Il a bien raison, c'est un enfant de 5 ans, avec des questions d'enfant. Il utilise les outils à sa disposition pour formuler des raisonnements, et s'interroger.
Pour envoyer une lettre, il sait qu'il faut un (ou plusieurs) timbre. Si cette lettre est à destination de Mars, il faudra beaucoup de timbres, mais combien ?

A son niveau, et du haut de ses 5 ans, les notions d'argent ne sont pas évidentes. Je ne suis pas sûr qu'il comprenne déjà parfaitement la notion d'abstraction qui se cache derrière quelque chose d'aussi banal qu'un timbre. En tant qu'adultes, nous savons tous qu'un timbre est la symbolique de l'acquittement du prix de déplacement de la lettre. C'est une sorte de petite "facture". On paye d'avance pour que l'enveloppe soit déplacée d'un point A à un point B, la poste nous remet une "preuve de paiement" sous la forme d'un timbre. Il ne reste plus qu'à coller cette preuve sur l'enveloppe. Le timbre est la représentation du paiement du service de déplacement du courrier.
Et, toujours en tant qu'adultes, nous comprenons qu'il suffit que la poste mettent un coup de tampon "payé 16.000€" pour que ça revienne au même.

Mais Oliver n'a que 5 ans, et pour lui, le déplacement d'une lettre s'exprime en nombre de timbres. C'est son outil de mesure à lui "le timbre". Sinon il aurait simplement demandé "combien ça coûte d'envoyer une lettre sur Mars".

Chercher le coût, et convertir ce dernier en nombre de timbres est une réponse sans queue ni tête.

Disons que Oliver est très riche, et particulièrement obstiné (un gars bien, qui va jusqu'au bout des choses, et ne s'arrête pas à la première difficulté). Il s'acquitte des 16.000€ et achète des timbres.

A ce niveau là, je vais prendre la Poste française, ça sera plus facile pour moi de fournir des chiffres au plus juste. Tout d'abord, face au problème qu'il n'existe pas de timbre intergalactique, Oliver ne prend pas bêtement un timbre rouge, mais il prend l'un des timbres les plus chers à sa disposition (histoire d'en acheter le moins possible). Disons qu'il prend celui là : https://boutique.laposte.fr/timbres,-beaux-timbres,-enveloppes-pre-affranchies/commande-de-timbres/timbres-marianne/timbre-marianne-et-la-jeunesse-rouge-brun/p/1113810 (pour la suite je garderai le tarif de 16.000€ ... en fonction du taux de change, le chiffre change légèrement, alors autant prendre un chiffre rond). Ce timbre vaut pour 3,05€ de déplacement. Il faut donc 5.246 timbres. D'après une estimation très approximative, un timbre pèse environ 0,2g*². Cela représente donc pour cette lettre 1.049g de timbre, soit 10 fois le poids de la lettre (estimé à 100g).

Nous commençons à entrer dans le paradoxe du problème.


Je me suis rendu à la poste en bas de chez moi. J'ai interrogé la postière fort sympathique, et fort surprise. Je lui ai demandé si le prix d'un timbre couvrait le déplacement de son propre poids. J'ai dû ré-expliquer cette question un peu tordue de différentes manières. Mais cette charmante dame a fini par me dire que l'enveloppe était pesée avant l'adjonction de son timbre et que ce dernier était jugé comme étant négligeable face au poids du courrier, et que son prix n'incluait pas son propre poids.

Nous devons donc affranchir ce surplus de poids de timbre !*³.
Cela fait 10x 100g, soit 10x 16.000€ supplémentaires. Et comme nous raisonnons en termes de timbre, il faut donc ajouter 52.460 timbres supplémentaires pour affranchir le poids des 5.246 timbres de base (soit un total de 57.706 timbres).
Je n'ai pas besoin de recommencer l'opération, mais vous avez déjà compris qu'il faudra aussi affranchir les 52.460 timbres ... et ainsi de suite. L'enveloppe aura une masse de timbre supérieure à celle du soleil avant qu'on puisse l'expédier vers Mars.

Mais il y a un autre problème !
Revenons au 5.246 timbres de départ que Oliver s'apprête à coller sur son enveloppe.
Une lettre standard au format DL*⁴ a pour dimensions 11x22cm. Soit une superficie de 242cm². 1 timbre fait 2x2,6cm soit une superficie de 5,2cm². Donc 5.246 timbres couvrent une superficie de 27.279,2cm².
Il est évident que nous ne pouvons pas coller les timbres les uns par dessus les autres. Alors, en admettant qu'on recouvre l'enveloppe recto et verso, et que la poste, dans son infinie bonté, nous autorise à écrire "Destination Mars" par dessus les timbres. Il nous faudrait environs la superficie de 56,37 enveloppes pour coller les 5.246 timbres.

En admettant que la masse de l'enveloppe est proportionnelle à sa superficie, la masse totale de la lettre est maintenant de 5.637g. Or les 5.246 timbres ne sont valables que pour 100g. Il reste encore à affranchir les 5.537g.

Déjà que sur cette lettre qui fait maintenant 1m70 par 90cm, et qui est intégralement recouverte de timbres recto verso, il faut ajouter 52 460 timbre, mais en plus, il faut aussi ajouter 290.472 timbres pour l'excédent de papier nécessaire pour coller les timbres de l'enveloppe de 100g.

Voila la vraie conclusion Oliver :
C'est impossible. Je suis désolé de te le dire. Avec des timbres "normaux" tu ne pourras jamais envoyer une lettre sur Mars.

Comme je le disais au début, tout ceci est une métaphore. Aujourd'hui encore, nous rencontrons des problèmes très compliqués. Nos outils ne nous permettent de voir qu'une infime partie de la réalité.
Les scientifiques sont parfois comme Oliver, ils ne peuvent mesurer les choses qu'avec des timbres.
Par exemple dans la physique quantique, on est capable d'avoir certaines informations d'une particule, mais il est impossible de connaître tous les détails en même temps.

Et lorsque nos outils ne permettent pas de mesurer quelque chose, on est face à un problème insoluble.

C'est là que certains charlatans entrent en jeu avec leurs réponses d'adulte "moi je sais, moi je connais la solution, moi j'ai compris les raccourcis". Et comme des enfants que nous sommes face à un sujet compliqué, certains acceptent ces propositions sans prendre le temps de réfléchir à quel point "leur solution" est impossible.

Alors je dis non !


Oliver, je ne te prendrai pas pour un crétin.
Envoyer une lettre de 100g sur Mars est possible.
Si ta question est de savoir combien sa coûte, alors c'est très probablement £11,602.25p.
Mais si tu voulais savoir "combien de timbres", alors la vrai réponse est "c'est impossible". C'est comme ça.

Une pépite quand même !


La palme du "à côté de la plaque" revient au site reponseatout.com : http://www.reponseatout.com/insolite/drole/combien-ca-coute-denvoyer-une-lettre-sur-mars-a1015516 Pour eux, après avoir payé les timbres pour le transport, il faut encore payer le transport …
Bravo, mais si on paye le transport, on ne paye pas les timbres, ça n'a pas de sens.
Et je ne sais pas comment vous avez fait vos calculs, mais s’il faut débourser 16.140€ de timbres pour 100g de lettre, et que vous devez ensuite payer le transport d'une lettre de 100g et de 18.416 timbres ... vous aurez depuis longtemps dépassé les 100g de départ ... et ça vous coûtera BEAUCOUP PLUS que 16.140€ pour envoyer le tout sur Mars ... GG les gars !

Citation de http://www.reponseatout.com :
"Après calculs, les services postaux britanniques ont alors estimé que pour envoyer une lettre à tarif normal sur la planète rouge, il vous en coûtera 11.602 livres et 25 pence (16.140 euros), soit 18.416 timbres (il faut une enveloppe très très grande). Au total (timbres + transport), il faudra dépenser 32.780 euros."



¹* http://www.bfmtv.com/planete/combien-de-timbres-faut-il-pour-envoyer-une-lettre-sur-mars-934302.html
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2015/12/04/il-faut-18-146-timbres-pour-envoyer-une-lettre-sur-mars
http://www.reponseatout.com/insolite/drole/combien-ca-coute-denvoyer-une-lettre-sur-mars-a1015516
http://www.sudinfo.be/1437837/article/2015-12-04/combien-de-timbres-faut-il-pour-envoyer-une-lettre-sur-mars-voici-la-reponse

²* je corrigerai ce chiffre et tous les calculs qui suivent si quelqu'un peu me donner le poids précis d'un timbre poste

³* de toute façon dans le cas concret d'un voyage vers Mars, la NASA ne s'intéresse qu'au poids total, et on aurait du affranchir le poids des timbre quoiqu'il arrive.

⁴* https://fr.wikipedia.org/wiki/Enveloppe_(papeterie).

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot wtke ?