Analyse de "Break The Internet"

Rédigé par qwrkup - - Aucun commentaire

Ieurg à tous moisissures rampantes.
Aujourd’hui on va parler un peu d’actualité. On va parler de la dernière vidéo en date de GoldenMoustache sur Nicolas Hulot.
Vous l’avez peut être déjà vue, et si c’est pas le cas, je vous mets le lien ici (histoire qu’on parle de la même chose).
https://www.youtube.com/watch?v=yKLWW_j4a_E

Avant tout, on va remettre chaque chose à sa place. Il s’agit d’un message de “communication”. Et qui dit communication dit manipulation. Ce n’est pas juste un message AFP diffusé sur twitter. Il y a un scénario, des images et du son, le tout mis en scène pour donner plus de force au message.

Et comme je vois déjà les climato-sceptiques pointer le bout de leur nez pour “dénoncer” le message, et leurs opposants dresser les armes pour se fritter, le tout sous l’oeil des écologistes près à en découdre.
TOUT LE MONDE : très beaucoup du calme !

La vidéo contient plein de chose liées à la manipulation, et ça n’a rien de surprenant. Toute forme de communication a pour but de vous convaincre. Et oui, la vidéo contient aussi plusieurs arguments moisis. Alors regardons ensemble de quoi il s’agit.

Avant toute chose, je tiens bien à préciser que j'ai un avis sur la question de fond (le climat tout ça), "mais" je ne vais pas l'exprimer. Mon avis est personnel, le vôtre aussi. Je n’ai aucunement envie de vous influencer. Gardez bien ça à l’esprit, ce qui va suivre est mon analyse de la vidéo, pas mon avis personnel ;)

Il faut quand même regarder deux secondes de quoi parle la vidéo. La vidéo a pour but : de nous faire signer la pétition de Nicolas Hulot. Cette pétition a pour but : d'interpeller les politiques.
Tout l'argumentaire de la vidéo va dans ce sens. La vidéo contient beaucoup de détournements d'attention, et de métaphores (la plume est plus forte que l'épée, elle-même déguisée dans une autre métaphore exprimant qu'un combat idéologique n'est pas un combat physique, symbolisé par les jeux vidéo).

Déjà ça commence fort, Nicolas Hulot se met en scène façon “Norman fait des vidéos”.
Pourquoi ? Qui reconnaît cette référence au premier coup d’oeil ? Ce ne sont ni plus moins que les jeunes, et la vidéo est produite et diffusé par … “Golden Moustache” (et ses presque 2 millions d’abonnés), une chaîne typiquement suivie par un public relativement jeune.
Il va sans dire que c’est le public cible, et que la cible est donc immédiatement accrochée dès les 11 premières secondes.
S’en suit une capsule vidéo “badass” que Nicolas qualifie de “pas le bon message et trop pessimiste”. Une autre capsule qui se termine par une remarque “pas assez efficace”. Une autre capsule qualifiée de “trop violente”, et enfin une dernière qui se met elle-même en échec.
Cette première partie de la vidéo dure 3min53 sur une durée total de 5min53 … deux bons tiers de la vidéo.
Et pendant toute cette première partie de la vidéo, à chaque fois qu’une capsule se termine, à chaque fois Nicolat Hulot affirme être en désaccord. Vous la sentez bien la pétition de principe ? La vidéo ne vous demande pas d'être d'accord avec les capsules, elle vous demande d'être d'accord avec l'affirmation que "oui c'est déjà vu", et "oui c'est trop violent", et "oui c'est pas le bon message". A quelques exceptions près, on est finalement d'accord avec la "conclusion" de chaque capsule où Nicolat Hulot dit "ça va pas".
Du coup, en finissant cette première partie, vous pensez quoi ? Bah que vous êtes d’accord pardi !

Il faut aussi comprendre une autre chose. Avec qui parle Nicolat Hulot ? Il discute avec des “conseillés”, des “communicants”, des “publicitaires”. Vous savez, ceux qui vous font bouffer de la pub à longueur de journée, ceux qui essaient de vous vendre n’importe quoi tant qu’il y a un gros bénéfice. En gros, des gens absolument détestable qui n’ont rien à faire du fond tant qu’il y a de la forme. Ces personnages sont interprétés avec justesse par les acteurs Nicolas Berno, McFly et Justine Le Pottier qui leur donnent cet air totalement cynique.
Donc oui, quand Nicolat Hulot est en désaccord avec ces 3 “personnages”, vous êtes d’accord avec lui… Voilà, vous êtes près pour la deuxième partie de la vidéo. Vous êtes “d’accord”... Bien entendu, cet “accord de principe” est nécessaire pour la suite. Votre état d’esprit “être d’accord avec le message qui va suivre” est le but recherché. D’où le nom de cet argument moisi “la pétition de principe”.

Juste avant la suite (le “message”) à 3:44 on a quand même la phrase “tous les guests d’Internet”. Pas 2 ou 3 … non non, “tous” !
Bon … ils ont rassemblé environ 25 visages, dont certains, je le reconnais sont très connus. C’est presque du niveau de Super Crayon (45 en 2 minutes, qui font passé un message sans prononcer un seul mot https://www.youtube.com/watch?v=J2ooyACB-vs) mais le but n’est pas de jouer à qui à la plus grosse. Reste quand même qu’il y a exagération.
Et dans l’esprit de celui qui entend ça, “beaucoup” deviens “tous”.

  • Tu te rends compte, dans la dernière vidéo de Golden Moustache, il y a tous les guests d’Internet.
  • sérieux, je suis fan de [une célébrité de youtube] il faut que j’aille voir ça ...
Voilà comment une exagération devient virale.

Après quoi s’en suit un discours modéré qui vous invite à signer une pétition. Dans le lot il y a une nouvelle pétition de principe
Kyan Khojandi : "franchement c'est un principe de merde si t'as ça dans ta vie"
Sur fond d'appel à la pitié.

Vous avez bien été préparé à être d'accord pendant les deux tiers de la vidéo, puis dans la dernière partie on vous demande quelque chose de peu coûteux : signer une pétition…
C’est vrai que intellectuellement et physiquement, ça vous demande pas un gros effort. Je vous laisse déduire le résultat produit chez une personne qui ne se poserait pas trop de questions.

Maintenant de quoi parle la vidéo ? Comme je le disais au début, la vidéo a pour but de : nous faire signer une pétition. C'est comme toutes les ruses mises en place lors des élections pour inciter les gens à "aller voter". Le vrai problème de cette vidéo, ce n'est pas que les gens prennent position, c'est qu’ils la signent sans la lire.

Du coup, j'ai été voir la pétition, je l'ai lue en entier, et j'ai pris une décision en adéquation avec mes valeurs personnelles (et la décision est "signer" ou "ne pas signer").

Alors oui si après avoir vu cette vidéo, vous avez l’irrépressible envie de signer leur pétition, gardez bien à l’esprit que c’est tout à fait normal … ils ont très bien fait leur boulot.
Et ne vous laissez pas avoir par les climato-septiques qui dénonceront une nouvelle vidéo vide d’argument sur le sujet.
Elle est vide d’arguments sur le climat, car tout les arguments ont pour but de vous inciter à “signer une pétition”.

Maintenant il faut bien reconnaître que cette pétition sait faire parler d’elle, mais la moindre des choses, c’est d’en lire son contenu, avant de la signer. Soyons des humains critiques, et si vous voulez donnez du poids à ces idées par votre signature, faites-le en toute conscience, et pas aveuglé par de beaux arguments qui vous ont retourné le cerveau.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot wwee ?